Abonnement électronique aux Next-up News et soutien à l'organisation (click)
(Bulletin d'abonnement manuel postal : click)

TRICASTIN [click] . RCRUAS-MEYSSE [click] . .DEMO Anti-Nukes [click] . . .FUKUSHIMA [click] . . FORT CALHOUN [click] . ;COOPER [click]
Dossiers nouveau Next-up organisation à/c de Décembre 2011
Nucléaire France [click]
. . . Tricastin [click] . . . Cruas-Meysse [click] . . . Fukushima [click] ... Demos [click]

Chaine_Humaine_Contre_le_Nucleaire_de_Lyon_a_Avignon_11_03_2012_P1030893

FRANCE 11 03 2012
Chaîne humaine contre le nucléaire: 60 000 personnes
France Human chain against nuclear: 60 000 people

Chaine_Humaine_Contre_le_Nucleaire_de_Lyon_a_Avignon_11_03_2012_P1040013

11 mars 2011 15 h 36 (HF) explosion du premier réacteur à la centrale nucléaire de Fukushima-Daïchi,
le Japon et tout l'hémisphère nord est impacté par les particules radioactives libérées, actuellement la situation n'est pas sous contrôle ...


Éthique - Présence des candidats ou de leurs représentant à l'élection présidentielle : Jean-Luc Bennahmias (MoDem), Jean-Marc Governatori (La
France en Action), Eva Joly (Europe Ecologie-Les Verts), Corinne Morel-Darleux (Front de Gauche), Philippe Poutou (NPA), Jean-Rapenne (Cap 21)

Chaine_Humaine_Contre_le_Nucleaire_de_Lyon_a_Avignon_11_03_2012_DSC01752

ZOOM 120  copie
click


Chaine_Humaine_Contre_le_Nucleaire_de_Lyon_a_Avignon_11_03_2012_P1030982


Chaine_Humaine_Contre_le_Nucleaire_de_Lyon_a_Avignon_11_03_2012_DSC01806


Chaine_Humaine_Contre_le_Nucleaire_de_Lyon_a_Avignon_11_03_2012_DSC01794

 

Chaine_Humaine_Contre_le_Nucleaire_de_Lyon_a_Avignon_11_03_2012_DSC01798

 

Chaine_Humaine_Contre_le_Nucleaire_de_Lyon_a_Avignon_11_03_2012_DSC01818

Dominique Voynet, Eva Joly, José Bové
devant la centrale nucléaire de Cruas-Meysse France le 12 03 2012

Chaine_Humaine_Contre_le_Nucleaire_de_Lyon_a_Avignon_11_03_2012_DSC01847

 

Chaine_Humaine_Contre_le_Nucleaire_de_Lyon_a_Avignon_11_03_2012_P1030986

 

Chaine_Humaine_Contre_le_Nucleaire_de_Lyon_a_Avignon_11_03_2012_P1030993

José soucieux

Chaine_Humaine_Contre_le_Nucleaire_de_Lyon_a_Avignon_11_03_2012_DSC01883

Denis Baupin

Chaine_Humaine_Contre_le_Nucleaire_de_Lyon_a_Avignon_11_03_2012_P1030933



Chaine_Humaine_Contre_le_Nucleaire_de_Lyon_a_Avignon_11_03_2012_DSC01759

 

Chaine_Humaine_Contre_le_Nucleaire_de_Lyon_a_Avignon_11_03_2012_DSC01791.jpg

 

Chaine_Humaine_Contre_le_Nucleaire_de_Lyon_a_Avignon_11_03_2012_DSC01786

 

Chaine_Humaine_Contre_le_Nucleaire_de_Lyon_a_Avignon_11_03_2012_DSC01752


Chaine_Humaine_Contre_le_Nucleaire_de_Lyon_a_Avignon_11_03_2012_DSC01754

 

Chaine_Humaine_Contre_le_Nucleaire_de_Lyon_a_Avignon_11_03_2012_DSC01875

TBS News JAPON / JAPAN TV

Chaine_Humaine_Contre_le_Nucleaire_de_Lyon_a_Avignon_11_03_2012_DSC01868


Chaine_Humaine_Contre_le_Nucleaire_de_Lyon_a_Avignon_11_03_2012_DSC01871


Chaine_Humaine_Contre_le_Nucleaire_de_Lyon_a_Avignon_11_03_2012_DSC01745

 

Chaine_Humaine_Contre_le_Nucleaire_de_Lyon_a_Avignon_11_03_2012_P1040027

 

Chaine_Humaine_Contre_le_Nucleaire_de_Lyon_a_Avignon_11_03_2012_DSC01733

 

Chaine_Humaine_Contre_le_Nucleaire_de_Lyon_a_Avignon_11_03_2012_P1030904

 

Chaine_Humaine_Contre_le_Nucleaire_de_Lyon_a_Avignon_11_03_2012_DSC01726

 

Chaine_Humaine_Contre_le_Nucleaire_de_Lyon_a_Avignon_11_03_2012_DSC01720

 

Chaine_Humaine_Contre_le_Nucleaire_de_Lyon_a_Avignon_11_03_2012_DSC01716

 

Chaine_Humaine_Contre_le_Nucleaire_de_Lyon_a_Avignon_11_03_2012_DSC01713

 

 

Chaine_Humaine_Contre_le_Nucleaire_de_Lyon_a_Avignon_11_03_2012_DSC01692

 

Chaine_Humaine_Contre_le_Nucleaire_de_Lyon_a_Avignon_11_03_2012_P1030998

 

Chaine_Humaine_Contre_le_Nucleaire_de_Lyon_a_Avignon_11_03_2012_DSC01684

 

 

Chaine_Humaine_Contre_le_Nucleaire_de_Lyon_a_Avignon_11_03_2012_DSC01743

 

Chaine_Humaine_Contre_le_Nucleaire_de_Lyon_a_Avignon_11_03_2012_P1030869

 

Chaine_Humaine_Contre_le_Nucleaire_de_Lyon_a_Avignon_11_03_2012_P1030872

 

Chaine_Humaine_Contre_le_Nucleaire_de_Lyon_a_Avignon_11_03_2012_P1040024

 

P1040024 2

 

Chaine_Humaine_Contre_le_Nucleaire_de_Lyon_a_Avignon_11_03_2012_P1040005

 

Fin du reportage

 

FRANCE and EUROPA
Cloud map / Carte nuages
Real-time updates / Mises à jour en temps réel

Europa_cloud_Radar_03_04_2011


Real-time updates / Mises à jour en temps réel
Forecast map of radioactive clouds / Carte de prévisions des nuages radioactifs

 

FRANCE 11 MARS 2012
à partir de 13h 30

Chaine_Humaine_Sortir_du_Nucleaire_11_Mars_2012_France

Chaîne Humaine pour Sortir du Nucléaire
De Lyon à Avignon
Réjoignez la grande chaîne
Click

 

Chaîne Humaine du 11 mars 2012
Actions Sensibilisation : Les outils disponibles

ZOOM

GRATUIT
MEGA BANDEROLES PLASTIQUES

POSTERS GEANTS RADIATIONS STOP CANCERS

PRETS DE MASQUES NBC

Actions et Stratégies contre le nucléaire :
Mega banderoles plastiques de 5 m x 1,2 m et posters 1 m x 1 m mise à disposition gratuitement* pour la Chaîne Humaine du 11 mars 2012.
 Le Mythe des Centrale Nucléaires Propres = La Pire Pollution Environnementale.
Voir pour Comprendre :
Cheminée de Décharges des Effluents Gazeux Radioactifs et Chimiques dans l’Atmosphère de la Centrale Nucléaire de Cruas-Meysse.

* Disponibilité sur Valence et Montélimar pour la Chaîne Humaine du 11 mars 2012 (caution demandée)
contact@next-up.org

 

Chaîne Humaine du 11 mars 2012
PRETS DE MASQUES NBC

http://www.cartoradiations.fr/Tricastin.php

* Disponibilité sur Valence et Montélimar pour la Chaîne Humaine du 11 mars 2012 (caution demandée)
contact@next-up.org

 

7_sur_7_Info_Yukio_Edano_Le_Japon_se_prepare_a_se_passer_du_nucleaire_des_cet_ete_22_01_2012

Yukio Edano Ministre de l’Industrie
Le Japon se prépare à se passer du nucléaire dès cet été.
Le ministre nippon de l'Industrie a reconnu jeudi que le Japon pourrait n'avoir plus aucun réacteur nucléaire en activité cet été
à cause des réticences de la population et des autorités locales à accepter le redémarrage des nombreuses unités arrêtées.

 

49 réacteurs du Japon sur les 54 sont à l’arrêt,
(Puissance 44 104 MW installée, produite en 2010 : 279 TWh pour un taux de 29,2 % d'électricité d'origine nucléaire).
Les 5 derniers vont être arrêtés ; paradoxe BRUTALEMENT sans énergie électrique d’origine nucléaire en 14 mois,
la puissante industrie Japonaise "fonctionne" normalement,
il n’y a pas de catastrophe économique constatée, cela demande une explication, comment les Japonais ont-ils fait !

En France il y a 58/61 réacteurs nucléaires
(Puissance 63 103 MW installée, produite en 2010 : 407 TWh, pour un taux de 74,1 % d'électricité d'origine nucléaire) ...
Avec un tel taux, la France est de très loin le pays le plus nucléarisé du monde !

reacteurs_Nucleaires_Mondes_Classement_2010

 

 

Vaucluse_Matin_Avignon_Une_chaine_humaine_de_mille_personnes_12_12_2011

 

 

La_Provence_Une_chaine_humaine_pour_faire_rempart_au_nucleaire_12_12_2011

 

 

Mairie d'Avignon, une chaîne humaine de plus d'un kilomètre avec des élus

Mairie d'Avignon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chaîne Humaine contre le nucléaire de plus d'un kilomètre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cour d'honneur de la Préfecture du Vaucluse, la porte munumentale était ... ouverte !

 

Imaginer un monde sans nucléaire !



 


 

 



Demo Next-up organisation

ZOOM

 

http://www.cartoradiations.fr/Tricastin.php


Actions et Stratégies contre le nucléaire :
Mega banderoles plastiques de 5 mètres de long mises à disposition gratuitement pour manifestations !

Banderole_Rejets_effluents_Gazeux_Radioactifs_et_Chimiques_Centrales_Nucleaires_Stop_Radiations_resolution_1024

ZOOM (Basse Résolution)
Pour une reproduction dans un copy shop, sur demandre fichier disponible gratuitement en Très Haute Résolution (4 Mo).
contact@next-up.org

Actions et Stratégies contre le nucléaire :
Mega banderoles plastiques de 5 m x 1,2 m mises à disposition gratuitement* pour manifestations.
 Le Mythe des Centrale Nucléaires Propres = La Pire Pollution Environnementale.
Voir pour Comprendre : Cheminée de Décharges des Effluents Gazeux Radioactifs et Chimiques dans l’Atmosphère.
* Frais de port à charge des organisateurs


Le_mythe_des_centrales_nuclaires_propres_et_sures_La_pire_des_pollutions_gazeuse_et_liquide_News_18_08_2011

Détail embase cheminée de rejets des effluents gazeux radioactifs des réacteurs n°3 & n°4 de la Centrale Nucléaire EDF de Cruas-Meysse

Imagerie exceptionnelle :
ZOOM 120  copie


Dossier :
Le Mythe des Centrales Nucléaires Propres et Sûres :
Les rejets d'effluents radioactifs et chimiques,
la pire des pollutions gazeuse et liquide.

 

 

le_Nouvel_Observateur_Le_nucleaire_rend_t_il_fou_les_politiques_06_12_2011
La centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine, le 22 février 2006 (A.JULIEN/AFP) Incrustations textes Next-up organisation

Le Plus du Nouvel Observateur
"Le nucléaire rend-t-il fou les politiques ?"

 

Fukushima_Children_Sacrificed

Fukushima Children Sacrificed: Anger is brewing in Japan and the truth comes out ...
A great deal of anger in Japan has centered on fears that children were being exposed to radiation.

PDF_Flag_UK_140.png
The_New_York_Times_logo_Gris_320
Japan Held Nuclear Data, Leaving Evacuees in Peril

 

 

Fukushima_Enfants_Sacrifies

Fukushima Enfants Sacrifiés : Au Japon la colère gronde et la vérité éclate…
Une grande partie de la colère au Japon a été centrée sur la crainte que les enfants étaient exposés à des radiations.

PDF_Flag_Fr_140.png
The_New_York_Times_logo_Gris_320
La population Japonaise a été irradiée et sacrifiée à cause
de la rétention d’informations par le gouvernement.

Next-up organisation :
La France mieux lotie ?


 

 

 

Le_Canard_enchaine_Le_super_delire_du_demantelement_de_Superphenix_05_08_2011

Le Canard enchainé  
"Le super délire du démantèlement de Superphénix"

 

 

URGENT WANTED:
Cartoradiations research correspondent (a person for photos,...) living in the area of Omaha (guaranteed anonymity).
contact@next-up.org


Alert_Fort_Calhoun_Nuclear_Power_Plant
Alert USA: Fort Calhoun Nuclear Power Plants
USA Alerte : Centrale Nucléaire de Fort Calhoun
Click



Alert_Cooper_Nuclear_Power_Plant



Alert USA: Cooper Nuclear Power Plants
USA Alerte : Centrale Nucléaire de Cooper
Click



Revealed_British_government_s_plan_to_play_down_Fukushima_30_06_2011_news

Guardian_log

PDF_Flag_UK_140.png
Revealed:
British government's plan to play down Fukushima

Internal emails seen by Guardian show PR campaign was launched to protect UK nuclear plans after tsunami in Japan


PDF_Flag_Fr_140.png
Révélations :
Le Gouvernement Britannique avait mis en place une action
pour minimiser l’impact de Fukushima sur l’opinion publique.

Le Guardian révèle les échanges internes d’e-mails entre les autorités gouvernementales et les industriels
(EDF Energy, Areva, Westinghouse, …) sur la campagne de communication lancée pour protéger le développement
et la construction des nouvelles centrales nucléaires Britanniques suite à la catastrophe de Fukushima.

 

 

 

Alex dérange, Alex vient d'être censuré!
Alex s'en explique

Alex_Fukushima_Appel_aux_francais_The_Japan_Times_13_06_2011_news

Du Japon  
"L’Appel aux Français" d’Alex : Réveillez-vous !
14 minutes et 10 secondes intenses et ... réalistes.

 


Fukushima_Tokyo_Radiation_GE_TEPCO_Adversiting_Pub_20_06_2011


- Radiation 6.39 µSv/h (52 mSv/an): "Tokyo must be evacuated" (video)
- Adversiting Fukushima TEPCO and GE: "We bring good things to life!" (video)


Drapeau_francais_40_25
- Radiations 6.39 µSv/h (52 mSv/an) : "Tokyo doit être évacuée" (vidéo)
- Fukushima Pub. TEPCO et GE : "Nous vous apportons une vie meilleure !" (vidéo)


. . .. . . Fears on rise in Tokyo area "Hot spot"

It is not just residents in Fukushima and its neighboring prefectures who are concerned they may be living close to radiation hot spots. People in the Tokyo metropolitan area also are worried about the spread of radiation.
Some city, ward, town and village governments in the Tokyo metropolitan area have started doing their own radiation checks. An increasing number of citizens also are apparently checking radiation levels themselves.

. . Drapeau_francais_40_25 . .Les craintes sur la hausse de l’irradiation de la région de Tokyo (UK]

Ce n'est pas seulement les résidents de Fukushima et ses préfectures voisines qui sont concernées, les radiations peuvent aussi impacter fortement les habitants vivant à proximité de zone dites "points chauds de radiations (hot spots)". Les habitants de la zone métropolitaine de Tokyo sont également inquiets de la propagation des radiations issues des particules au sol.
Certains Gouverneurs de grandes ville, d’arrondissements, villes et villages situés dans la zone métropolitaine de Tokyo ont commencé à faire leurs propres mesures de  rayonnement. Un nombre croissant de citoyens équipés de compteurs Geiger réalisent aussi des mesures de contrôles des niveaux de radiations.

 

 

France_IFOP_JDD_Survey_Nuclear_Sondage_Nucleaire_06_2011_news

ZOOM
. .


PDF_Flag_Fr_140
Survey [Fr] - Sondage IFOP
pour le Journal Du Dimanche
"Les Français et le nucléaire"


Le Journal Du Dimanche (JDD) : Elysée 2012
Sondage
"Le nucléaire s'invite dans la campagne de 2012"

 


Surete_Nucleaire_Inspection_Citoyenne_Nuclear_Safety_Citizen_Inspection_26_06_2011

ZOOM

. Securite_Nucleaire_Inspection_Citoyenne_Nuclear_Safety_Citizen_Inspection_26_06_2011_news_mini. .. . .- Nuclear Safety: Citizen Inspection  

To protect the future of our children is not only a right, it is also a duty.
It has been seen for decades that for national or international safety nuclear authorities of safety including IAEA, the lack of transparency is the rule rather than the exception. World population is completely ill-informed or dis-informed regarding nuclear incidents or accidents.
As a consequence it is very difficult for citizens to get a precise idea on how to assess a situation based on control figures or to understand the extend of the radioactive environmental pollution.
Democracy and transparency oblige, it is justifiable that both pros or anti-nuclear power citizens who are subjected to a major risk demand governments the initiative to adjunct to the national nuclear safety authorities civil observers so that the impacted population be informed in a regular and transparent way.


Securite_Nucleaire_Inspection_Citoyenne_Nuclear_Safety_Citizen_Inspection_26_06_2011_news_mini . . Drapeau_francais_40_25 . .- Sûreté Nucléaire : Inspection Citoyenne

Préserver le devenir de nos enfants est non seulement un droit, mais un devoir.
Depuis des décennies il est constaté que l’opacité est la règle pour les autorités de sûreté nucléaires nationales ou internationales AIEA incluse. La population mondiale est totalement sous-informée ou désinformée des incidents ou accidents nucléaires.
En conséquence il est très difficile aux citoyens de se faire une idée précise sur l’évaluation d’une situation issue d’un contrôle ou de la réalité de l’étendue d’une pollution environnementale radioactive.
Démocratie et transparence obligent, il est légitime que les citoyens pros ou anti-nucléaires soumis à un risque majeur exigent des gouvernements l’initiative d’adjoindre aux autorités de sûreté nucléaires nationales des citoyens observateurs afin que la population qui est impactée soit informée de manière régulière et transparente.

 


Drapeau_francais_40_25

Initiative_Citoyenne_Europeenne_Referendum_pour_ou_contre_l_energie_nucleaire


European_Citizens_Initiative_Referendum_for_or_against_nuclear_power


 

18 06 2011

USA_Fort_Calhoun_Le_delire_nucleaire_17_06_2011_news

ZOOM Fr [Le Délire Nucléaire] . . . . ZOOM UK [Nuclear Delirium]

PDF_Flag_Fr_140
Centrale nucléaire de Fort Calhoun, Nebraska (USA)
"Le Délire Nucléaire"



Alert_Fort_Calhoun_Nuclear_Power_Plant

Fort_Calhoun_Nuclear_power_plant_Centrale_Nucleaire_Missouri_Nebraska_2011

 

Fort_Calhoun_Nuclear_power_plant_centrale_Nucleaire_Missouri_Nebraska_14_06_2011

Cartoradiations_logo_221. . . Drapeau_francais_40_25 16 06 2011

Alerte USA : L’assise foncière de la centrale nucléaire de Fort Calhoun dans le Nebraska est inondée par le Missouri en crue.

La centrale nucléaire de Fort Calhoun dans le Nebraska (USA), qui vient d’avoir son combustible usé retiré et dont le réacteur (REP) était en cours de chargement a actuellement son assise foncière inondée par le Missouri en crue depuis le mardi 14 juin 2011.
Il est prévu par les autorités que les rejets de délestages du barrage de Gavins Point Dam situé en amont dans le Dakota du Sud soient au maximum de 5 555 m³/s (150 000 pieds³/s), ce qui devrait accroître le niveau du Missouri de 1,60 à 2,30 m (5-7 pieds) au-dessus niveau d’alerte d'inondation sur la zone de la centrale nucléaire. 
Les informations sur les systèmes de refroidissement du réacteur, de la piscine de stockage et les aires de stockages extérieures inondées sont actuellement contradictoires, il y a beaucoup de "rumeurs".
Dans un communiqué l’OPPD (Omaha Public Power District), l’organisme officiel qui gère la sécurité déclare notamment :
"La notification d’événements inhabituels sont en cours ou ont eu lieu et indiquent des impacts potentiels à la centrale nucléaire de Fort Calhoun. Aucun rejet de matières radioactives ne s'est produit ou est ... prévu. Actuellement l'OPPD utilise des sacs de sable, des barrages temporaires et les pompes à eau pour maintenir la rivière Missouri dont le flot est en train de monter".

Sur le site officiel de l'OPPD il est possible de prendre connaissances de toute une série d’événements [UK], dont un incendie qui a entrainé la perte partielle du refroidissement et des explications sur les rumeurs par rapport au contrôle de la situation classée "niveau 1 après l'incendie du 7 juin, puis au niveau 2 par le NRC, niveau qui a ensuite disparu !" (Ndlr : Actuellement par manque de transparence nous ne pouvons en aucun cas garantir l’exactitude de ces informations pourtant dites ... officielles !)

Incidents Nucléaires USA Classifications :
Les quatre classifications d'urgences établies par la NRC (Nuclear Regulatory Commission) sont énumérées ci-dessous par ordre de gravité croissante, selon le site Web du NRC.

- Classification niveau 1 : Notification d’événements inhabituels.
Dans cette catégorie, les événements sont en cours ou ont eu lieu, ils indiquent une dégradation potentielle du niveau de sécurité de la centrale nucléaire. Pas de rejet de matière radioactive nécessitant une intervention hors site ou de surveillance prévue.

- Classification niveau 3 : Alerte.
Une alerte est déclarée, car des événements sont en cours ou se sont produits qui impliquent une dégradation réelle ou potentiellement importante dans le niveau de sécurité de la centrale nucléaire. Tous les rejets de matières radioactives provenant de l'usine devraient être limités à une petite fraction conformément aux normes du Protective Action Guides (PAG) de l'Environmental Protection Agency (EPA).

- Classification niveau 3 : Site en zone d'urgence.
L’état d’urgence de la zone du site implique des événements en cours ou qui ont eu lieu qui entraînent de réels ou probables défaillances majeures des fonctions de la centrale nucléaire et qui rendent nécessaires la protection du public. Tous les rejets de matières radioactives ne sont pas censés dépasser les normes du Protective Action Guides (PAG) de l'Environmental Protection Agency (EPA), sauf à proximité des limites du site nucléaire.

- Classification niveau 4 : Urgence générale.
Une urgence générale implique une notion effective ou imminente de dommages substantiels au cœur ou la fusion du combustible du réacteur avec le risque de perte de l'intégrité du confinement. Lors d'une urgence générale on peut  raisonnablement s'attendre à des rejets radioactifs qui dépasseront les normes du Protective Action Guides (PAG) de l'Environmental Protection Agency (EPA), pour une superficie beaucoup plus conséquence que la zone du site nucléaire.
______________________________________________

La Federal Aviation Administration vient d'émettre une directive interdisant l'epace aérien de la centrale nucléaire de Fort Calhoun.



Cartoradiations_logo_221. . . 16 06 2011

USA Alert: Nebraska Nuclear Power Plants Missouri River Flood Conditions

The Fort Calhoun nuclear power plant (REP reactor)
in Fort Calhoun, Nebraska, currently shut down for refueling, is surrounded by flood waters from the Missouri River, Tuesday, June 14, 2011. On Tuesday, the releases at Gavins Point Dam in South Dakota hit the maximum planned amount of 150,000 cubic feet of water per second, which are expected to raise the Missouri River 5 to 7 feet above flood stage in most of Nebraska and Iowa.

In a news release, OPPD (Omaha Public Power District) says quote: "Notification of unusual event indicates events are in process or have occurred which indicate potential impacts to the plant.
It's important to note the reactor remains shut down for re-fueling and is not a threat to neighbors.
We're also told in the news release, "no release of radioactive material" has happened or is expected.
Currently OPPD is using sandbags, temporary dams and water pumps to hold the Missouri River back. As we saw first hand today, the flood already on plant property, is just getting higher."

Following are responses to flood-related rumors that OPPD has heard about.

The four emergency classifications set by the NRC (Nuclear Regulatory Commission) are listed below in order of increasing severity, according to the NRC website.

1 - Notification of Unusual Event:

Under this category, events are in process or have occurred which indicate potential degradation in the level of safety of the plant. No release of radioactive material requiring offsite response or monitoring is expected unless further degradation occurs.

2 - Alert:
If an alert is declared, events are in process or have occurred which involve an actual or potential substantial degradation in the level of safety of the plant. Any releases of radioactive material from the plant are expected to be limited to a small fraction of the Environmental Protection Agency (EPA) protective action guides (PAGs). 

3 - Site Area Emergency:

A site area emergency involves events in process or which have occurred that result in actual or likely major failures of plant functions needed for protection of the public. Any releases of radioactive material are not expected to exceed the EPA PAGs except near the site boundary.

4 - General Emergency:
A general emergency involves actual or imminent substantial core damage or melting of reactor fuel with the potential for loss of containment integrity. Radioactive releases during a general emergency can reasonably be expected to exceed the EPA PAGs for more than the immediate site area.
_____________________________________________________________

Airspace Over Flooded Nebraska Nuclear Power Plant Still Close [FAA Directive]

 

 

 

 

Drapeau_francais_40_25

Italie_Referendum_Le_Nucleaire_c_est_fini_13_06_2011_news

Référendum :
A une écrasante majorité l’Italie plébiscite par vote
sa sortie du nucléaire. 

 

Italy_Referendum_Nuclear_it_s_over_13_06_2011_news

In Progress


spain_43x28

Italia_Referendum_Nuclear_esta_acabado_13_06_2011_news

Reférendum :
Por una mayoría aplastante Italia vota
la eliminación de la energía nuclear

 

 

Drapeau_francais_40_25

Nucleaire_Italie_Silvio_c_est_fini_09_06_2011_news

Italie : Silvio Berlusconi, vient de perdre tous ses recours en annulation.
Le référendum sur la sortie de nucléaire
aura bien lieu le 12 et 13 juin 2011.

 

Nuclear_Italy_Silvio_it_s_over_11_06_2011_news

Silvio, it’s over!
Italy: Silvio Berlusconi just lost all his appeals to cancel the referendum
about phasing out nuclear energy,
which will take place as scheduled on July 12th and 13th, 2011.



spain_43x28

Nuclear_Italia_Silvio_esta_acabado_est_fini_09_06_2011_news

Italia: Silvio Berlusconi acaba de perder todos sus recursos de casación.
El referéndum sobre desprenderse de la producción nuclear
sigue adelante para  el 12 y el 13 de Junio de 2011.

 

 

Drapeau_francais_40_25

Jeremy_Rifkin_Nucleaire_France_c_est_fini_Reponse_a_Nicolas_Sarkoz_30_05_2011_news

Interview exceptionnelle: Nucléaire France
Jeremy Rifkin répond à Nicolas Sarkozy :
"le nucléaire c’est fini"

Dans une interview exceptionnelle, l’américain Jeremy Rifkin, président de la Fondation pour les tendances économiques à
Washington (le FOET), nous démontre en 5 arguments factuels que l’ère du nucléaire arrive à son terme.
"Je préside un groupe de 120 des plus grandes entreprises du monde dans le domaine de l'informatique,
des transports, de la logistique, de l'énergie, de la distribution d'électricité, de la construction [...],
ces sociétés savent que le nucléaire est mort" dit Jeremy Rifkin.

... "40% de toute l'eau potable consommée dans toute la France est utilisée pour refroidir les réacteurs nucléaires.
Quand cette eau est rejetée, elle est chaude et déshydrate les écosystèmes ..."
"L'aspiration à la liberté est une tendance fondamentale de l'homme.
La résistance face aux monopolistes (monopolistes de l'information, monopolistes de l'énergie etc.) 
qui écrasent les petits, nul ne peut l'éliminer. Des millions de petits sont plus fort qu'un gros monopoliste … "

 

 

Survey_Nuclear_Sondage_Nucleaire_Asahi_Shimbun_Graph_27_05_2011

ZOOM
The_Asahi_Shimbun_250 copie

PDF_Flag_UK_140.png
Opposition to nuclear power grows
after Fukushima disaster: survey

Swiss propose an end to nuclear power


PDF_Flag_Fr_140.png
L’opposition à l'énergie nucléaire se développe
après la catastrophe de Fukushima: enquête

La Suisse va sortir du nucléaire

 

Drapeau_francais_40_25

Importante_reevaluation_officielle_du_desastre_environnemental_nucleaire_de_Fukushima_Daiichi_07_06_2011

Importante réévaluation officielle
du désastre environnemental nucléaire de Fukushima Daiichi

 

Ichiro_Ozawa_Le_Gouvernement_ne_dit_pas_la_verite_sur_la_gravite_de_la_situation_04_06_2011

Ichiro Ozawa N°2 politique Japonais :
"Le Gouvernement ne dit pas la vérité sur la gravité de la situation"
"Si nous ne faisons rien, même Tokyo pourrait devenir à terme invivable (zone d’exclusion)"

 

 

Decontamination_Fukushima_and_Zeolite_2011
France: Block zeolite ZOOM 1.. . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . .. . . . .. . . . . . . . .. Zeolite ZOOM 2 . . . . . . . . . . . .

Fukushima: Zeolite and Decontamination

 

 

Fukushima_Aipri_Three_million_of_millions_of_potential_lethal_doses_30_05_2011_news
ZOOM

Fukushima: Three million of millions of potential lethal doses
Thin particles from Fukushima are coming towards us.
There is no need to go over there.

 

 

1


Drapeau_francais_40_25
Réglage Diaporama : Mettre (ou enlever) le pointeur de la souris sur l’image 



Slideshow Setting: Put (or remove) your mouse pointer on image

 

 



Fukushima_Radiation_Candide_26_05_2011

CANDIDE
In progress

 


AIRPI_3000_milliards_de_doses_letales_potentielles_Reactor_25_04_2011_news

AIPRI : 3000 milliards de doses létales potentielles.
Les particules fines de Fukushima viennent à nous.
Nul besoin de se rendre sur place …



25 05 2011

Fukushima_4956_Workers_Contaminated_23_05_2011_DSC01430_850
Basic original media photo copyright free available in Very High Definition:  "Next-up organisation in NBC awareness demonstration
ZOOM

Fukushima: a health disaster in the making.
4956 workers have been internally contaminated by nuclear radiation. 
However, this figure represents only 10% of the actual number of workers whose internal contamination has been monitored.

- IAEA Scandal:
As they were not able to respect these values in the case of the Fukushima disaster,
the Japanese government "on the advice of experts" of the IAEA simply raised the levels from 6.000 cpm to 100.000 cpm

 

 

Drapeau_francais_40_25

Fukushima_4956_Travailleurs_contamines_23_05_2011_DSC01430_850
Médias photo originale basique libre de droit disponible en Très Haute Définition : "Next-up organisation en démo de sensibilisation NBC"
ZOOM

Fukushima Révélations : Un désastre sanitaire en cours
4956 Travailleurs contaminés par les particules radioactives
sur seulement 10 % des travailleurs qui ont été contrôlés pour une contamination interne

 

spain_43x28

Fukushima_4956_Trabajadores_Contaminados_08_06_2011_DSC01430_850
  Foto para los medios de comunicación básica original libre de derechos disponible en Muy Alta Definición:
" ONG Next-Up en la demostración para la concienciación de la máscara NBC (Nuclear, Biológica, Química)"

ZOOM

Fukushima Revelaciones: Un desastre de salud en curso.
4.956 trabajadores contaminados por partículas radiactivas y sólo sobre
el 10% de los trabajadores que fueron controlados por la contaminación.

ESCÁNDALO  : OIEA (ORGANISMO INTERNACIONAL DE ENERGÍA ATÓMICA)  
sencillamente  elevó  el 21 de Marzo de 2011 este umbral de irradiación interno de 6 000 cpm a 100 000 cpm!



 

Fukushima :
Innovation, Décontamination et Zéolithe

Decontamination_Fukushima_et_Zeolithe

 

 

Drapeau_francais_40_25
 
Flag_Japon 44 29
 
Radiation_Protection_Particules_Pluie_Poster_Fondamental_mini
 
Radiation_Protect_yourself_against_particles_Poster_Fundamental_Japanese_version_mini
 
Radiation_Protect_yourself_against_particles_Poster_Fundamental_mini

SANTÉ PUBLIQUE
RADIATION POSTER FONDAMENTAL
PROTÉGEZ-VOUS DES PARTICULES

ZOOM - TÉLÉCHARGEMENT

   

PUBLIC HEALTH
FUNDAMENTAL RADIATION POSTER
PROTECT YOURSELF AGAINST PARTICLES

ZOOM - LOADING

 

 

Scandales_Japon_Fukushima_Revelations_tsunami_et_nucleaire_20_05_2011

Révélations, tsunami et nucléaire :
Les autorités Japonaises aux cœurs de scandales

 

 

 

Fukushima_La_contamination_radioactive_de_l_hemisphere_nord_est_une_realite_17_05_2011

Radiations : La réalité des valeurs
Fukushima : La contamination radioactive de l’hémisphère nord est une réalité

 

 

France5_Fukushima_Le_drame_nucleaire_16_05_2011

France 5 Le monde en face (reportage en THD)
"Fukushima : Le drame nucléaire"

 

 

Les_principales_installations_nucleaires_peuvent_avoir_ete_endommagees_avant_le_Tsunami_15_05_2011_news

AP Kyodo News : Révélations
"Les principales installations nucléaires peuvent avoir été endommagées avant le Tsunami."

Fukushima : Les dernières informations

 

Fukushima_Key_nuclear_facilities_may_have_been_damaged_before_tsunami_15_05_2011

PA Kyodo News: Revelations
"Key nuclear facilities may have been damaged before tsunami"
Fukushima: Latest News

 

 

Fukushima_Ne_cedons_pas_a_la_panique_Jean_Jacques_Crevecoeur_13_05_2011

"Ne cédons pas à la panique..."
par Jean-Jacques Crèvecoeur,

 

TF1_News_log


11 05 2011
Fukushima: 19 conteneurs radioactifs interceptés au port de Rotterdam

Dix-neuf conteneurs en provenance du Japon présentant des traces de radioactivité, dont cinq au-delà des normes autorisées, ont été interceptés au port de Rotterdam depuis jeudi, ont annoncé mardi les autorités sanitaires néerlandaises.
L'Union européenne avait décidé le 15 avril de renforcer les contrôles de radioactivité sur les navires arrivant du Japon, suite à la catastrophe nucléaire consécutive au séisme et au tsunami du 11 mars.

TF1 News

 

Romandie_News_log

05 05 2011
Bulgarie: fissures dans des gaines de protection d'un réacteur nucléaire

SOFIA - Des fissures dans la moitié des gaines de protection d'un des deux réacteurs de la centrale nucléaire bulgare de Kozlodoui ont été constatées lors de travaux de maintenance, alors que le réacteur était à l'arrêt, a annoncé la centrale jeudi.

La centrale n'a fait état d'aucune fuite radioactive.
Les mêmes défauts avaient été constatés en octobre dernier sur l'autre réacteur, le numéro 6. Peu de temps après, le directeur de la centrale avait été limogé.

Des défauts mécaniques (fissures) dans 37 des 61 gaines qui entourent les barres contrôlant la réaction nucléaire au sein du réacteur numéro 5 de la centrale ont été constatés lors de travaux de réparation et de prophylaxie de l'équipement. Ces résultats ont donné lieu à une décision de remplacement de toutes les gaines de protection, selon un communiqué.

La centrale avait déjà annoncé il y a une semaine une hausse du niveau de radioactivité dans l'enceinte de confinement de ce réacteur, sans qu'il y ait de fuite hors de cette enceinte.

Une hausse du niveau du gaz radioactif xénon (Xe 133) avait été constatée lors des travaux de maintenance dans le circuit primaire du réacteur qui était déjà à l'arrêt, avait indiqué la centrale, sans en préciser l'origine.

Un problème dû à des fissures dans les gaines de protection du réacteur 5 s'était déjà manifesté en 2006, alors qu'il fonctionnait.
La seule centrale nucléaire bulgare exploite deux réacteurs - numéros 5 et 6, de type VVER, et de 1.000 MW chacun. Les quatre anciens réacteurs, de 440 MW chacun, ont été fermés en 2002 et 2006 sous la pression de l'Union européenne, par souci de sécurité.

Romandie News

 



AFP_Des_milliers_de_manifestants_au_Japon_contre_l_energie_nucleaire_07_05_2011

- AFP 07 05 2011 : Des milliers de manifestants au Japon contre l’énergie nucléaire

 

 

AFP_Thousands_rally_in_Japan_against_nuclear_power_07_05_2011

AFP 07 05 2011: Thousands rally in Japan against nuclear power

 

 

Serge_Sargentini_The_nuclear_environmental_disaster_of_Fukushima_Daiichi_is_just_beginning_02_05_2011

"The nuclear environmental disaster of Fukushima Daiichi is just beginning"
by Serge Sargentini

 

 

Drapeau_francais_40_25

Cartoradiations_logo_221 Communiqué 03 MAI 2011

Il est constaté depuis quelques jours qu’un blackout se met en place au Japon concernant les informations relatives à la situation nucléaire.

Cette constatation est conforme en résultats issus de la censure gouvernementale imposée aux médias.

Concrètement, par exemple la chaîne de télévision "officielle"  NHK qui jusqu’à présent couvrait l’événement de façon relativement objective (il était assez facile de "décrypter" la ligne éditoriale) et qui était une des sources d’informations et d’images non controversées pour Cartoradiations, vient de changer totalement sa ligne rédactionnelle en éliminant la quasi-totalité des news pertinentes relatives à la situation nucléaire du Japon.
Seules les chaînes Chinoises, Russes et Sud-Coréennes informent encore au mieux objectivement de la situation.

Malgré nos multiples sources d’informations japonaises, notamment celles de nos correspondants, journaux, agences de presse et autres médias qui génèrent en moyenne une information (généraliste) par minute, le blackout devient de plus en plus palpable et évident sur le nucléaire.

Depuis 24 heures par exemple il est impossible d’avoir une seule information concernant les événements en cours à la centrale de Tsuruga qui avait été impactée par le tremblement de terre du 11 mars. Il ne fait aucun doute que les gaines de zirconium des barres (crayons) de combustible du réacteur 2 à eau pressurisée (idem que ceux français) génèrent des fuites radioactives dans le circuit primaire. Il était évoqué dans les derniers communiqués une possible porosité (trous d’épingles) des gaines de zirconium pour expliquer les fuites radioactives constatées.

Paradoxalement se sont les USA qui commencent à fournir le plus grand nombre d’informations pertinentes, mais elles concernent essentiellement l’évolution de l’état environnemental US qui commence à être de plus en plus impacté par les contaminants de la catastrophe nucléaire de Fukushima.

Nous pensons qu’il est maintenant de plus en plus nécessaire et impérieux pour une information objective indépendante accessible à tous que l'organisation puisse mettre en œuvre les moyens matériels pour savoir exactement qu’elle est l’évolution en temps réel de la contamination en France. A ce jour, les moyens dont nous disposons, compteurs Geiger et collecteur de particules ne sont pas suffisants, il serait vital de mettre en œuvre un analyseur spectral avec liaison on line pour retranscrire sur internet en temps réel de façon visuelle graphique l’évolution de  la contamination en France.

Merci d’aider les bénévoles de l’organisation qui n'a aucune subvention à atteindre ce but de salubrité publique.

 

Chugoku Shimbun 03 MAI 2011

Radiations et yo-yo japonais

Plus le temps passe et plus l’implacable mathématique de la dose cumulée d’irradiation devient difficile à gérer pour le gouvernement japonais par rapport aux seuils maximums des normes officielles.

Le 3 mai 2011 le Chugoku Shimbun qui est le plus grand journal japonais publie un article révélateur de la situation inextricable qui inexorablement est en train de s’installer au Japon. Il est mis en place tout une série de mesures pour biaiser et retarder tant faire que se peut l’atteinte de la dose "officielle" maximale d’irradiation pour les personnes.

Titre : Le Ministère de la Santé n’applique pas la dose primaire à ne pas dépasser pour la première année.

Il y a trois jours le Ministère de la Santé, du Département d'Etat du Travail a publié une notification adressée aux enseignants du primaire qui travaillent à Fukushima qui stipule que la dose réglementaire maximale d’irradiation de la première année de 50 mSv qui s’applique habituellement ne s’applique plus et que c’est globalement celle de 100 mSv sur 5 ans qui peut s’appliquer sur une année sans toute fois dépasser la dose maximale de 100 mSv sur cinq ans. En conséquence ils doivent continuer à titre exceptionnel leur travail.

La notification que cette décision précise bien le caractère de nécessité pris dans le cas d’urgence par rapport à la situation de la centrale nucléaire de Fukushima et en redite reprécise bien qu’elle s’applique aussi à tous les travailleurs mais que la dose totale d’irradiation ne peut dépasser 100 mSv sur cinq ans.
La légalité de cette nouvelle contrainte étant justifiée en ces termes subtils : "prévenir l'exposition supplémentaire que cette notification provoque soit en conformité pour le reste des cinq années".

Face aux remous notamment politiques engendrés par la notification qui bafouait le principe officiel de la dose maximale admissible du "pas plus de 50 mSv par an" pour les travailleurs, il a été décidé que celui-ci soit strictement maintenu.
Sic : "Les politiques ont considéré qu’il n’était pas nécessaire d’éliminer pour  l'instant la limite initiale supérieure de 50 mSv par an en temps normal, car la décision pourrait conduire à négliger la sécurité des travailleurs".

 

Alert_Radiation_Tsuruga_nuclear_power_plant

Japan_location_Tsuruga_Nuclear_Power_Plant

Drapeau_francais_40_25 - DERNIÈRE MINUTE : Fukui, Japon, le 2 mai, Kyodo
Des fuites de radioactives issues des barres de combustible suspectées à la centrale nucléaire de Tsuruga: sources Gouvernementales locales
Les fuites de matières radioactives à partir de barres de combustible sont suspectées à la centrale nucléaire de Tsuruga, vient de déclarer ce lundi le Gouverneur de la préfecture de Fukui, se référent à une augmentation de la densité des substances toxiques dans l'eau de refroidissement.

PARIS 14:17   Fukui, Japon, le 2 mai,
L'opérateur, Japan Atomic Power Co., va arrêter manuellement le réacteur n ° 2 de la centrale Nucléaire de Tsuruga sur la côte de la mer du Japon afin d’examiner le système de refroidissement primaire. Le gouvernement local vient de déclarer que les niveaux de substances radioactives rejetées ne menace pas l'environnement proche.
Selon la Japan Atomic Power Co., les mesures de 4,2 becquerels d'iode-133 (4200 Bq/L) et 3.900 becquerels de gaz xénon par cm³ qui ont été détectés ce lundi sont en hausse de 2,1 et 5,2 becquerels, respectivement, lors des mesures précédentes effectuées mardi dernier.

PARIS 14:36   Fukui, Japon, le 2 mai,
La Japan Atomic Power Co., déclare qu’elle vient de constater des dommages dans les gaines du combustible radioactif du réacteur N°2 de la centrale nucléaire de Tsuruga.

- LAST MINUTE: FUKUI, Japan, May 2,
Radiation leaks from fuel rods suspected at Tsuruga plant: local gov't
Leaks of radioactive materials from fuel rods have been suspected at a nuclear power plant in Tsuruga, the Fukui prefectural Government said Monday, citing a rise in density of the toxic substances in coolant water.

PARIS 14:17   FUKUI, Japan, May 2,
The operator, Japan Atomic Power Co., will manually shut down the No. 2 reactor of the plant on the Sea of Japan coast and examine the primary cooling system for it. The local government denied that the levels of radioactive substances could threaten the nearby environment.
According to Japan Atomic, 4.2 becquerels of iodine-133 (4200 Bq/L) and 3,900 becquerels of xenon gas were detected per cubic centimeter Monday, up from 2.1 and 5.2 becquerels, respectively, during previous measurements conducted last Tuesday.

PARIS 14:36   FUKUI, Japan, May 2, Kyodo
The Japan Atomic Power Co. says it has found damaged in casings of radioactive fuel from the reactor No. 2 of the Tsuruga nuclear power plant.

 

No_Comment_In_Progress

02 05 2011 SPECIAL EDITION
in progress

 

Alert_Radiation_Fukushima_Nuke_750

PSR_Physicians_for_Social_esponsibility_Radiation_Particle_Primary_school_playgrounds_in_Fukushima_02_05_2011

Drapeau_francais_40_25 - TOKYO, 2 mai, Kyodo News
Un groupe d’experts médicaux US condamne la politique d’exposition des enfants de Fukushima aux radiations.
Physicians for Social Responsibility, une organisation américaine à but non lucratif d'experts médicaux, a condamné comme ''inadmissible'' les nouvelles normes de sécurité du gouvernement japonais sur les niveaux des radiations dans les écoles élémentaires et intermédiaires dans le secteur nucléaire sinistrée de la préfecture de Fukushima.
La déclaration de PSR interpelle directement la position du gouvernement japonais qui déclare qu'il est sécuritaire pour les écoliers de pouvoir utiliser des terrains de jeux dans les locaux des écoles dans la préfecture aussi longtemps que la dose cumulative à laquelle ils sont exposés ne dépasse pas plus de 20 millisieverts pendant la période d’un an.

Le point de vue de la PSR rejoint exactement celui exprimée par Toshiso Kosako, qui a annoncé vendredi qu'il démissionnerait en signe de protestation en tant que conseiller du Premier ministre Naoto Kan sur la crise nucléaire de Fukushima. Ce professeur de l'Université de Tokyo a exhorté le gouvernement à durcir les lignes directrices sur les limites supérieures des niveaux des irradiations pour les aires de jeux des écoles primaires à Fukushima annoncées récemment par le Ministère de l'Éducation Nationale
.

La question, cependant, peut se révéler être "une grande bombe à retardement'' pour le gouvernement car des appels sont de plus en plus pressant au sein du Parti Démocratique du Japon pour rabaisser le nouveau seuil maximum, a déclaré le porte parole du DPJ.

28_04_CARTO_1

- TOKYO, May 2, Kyodo News
U.S. medical group blasts Tokyo radiation policy on Fukushima children
Physicians for Social Responsibility, a U.S. nonprofit organization of medical experts, has condemned as ''unconscionable'' the Japanese government's safety standards on radiation levels at elementary and middle schools in nuclear disaster-stricken Fukushima Prefecture.
The PSR statement directly challenges the Japanese government stance that it is safe for schoolchildren to use playgrounds on school premises in the prefecture as long as the dose they are exposed to does not exceed 20 millisieverts over a year.

The PSR view is also in line with that voiced by Toshiso Kosako, who said Friday he would step down as an adviser to Prime Minister Naoto Kan on the Fukushima nuclear crisis in protest. The University of Tokyo professor urged the government to toughen guidelines on upper limits on radiation levels the education ministry recently announced for primary school playgrounds in Fukushima.

The issue, however, may turn out to be a ''big bombshell'' for the government as calls have been growing even within the ruling Democratic Party of Japan to retract the limit, a DPJ source said.

28_04_CARTO_1uk

 

 

Drapeau_francais_40_25

Serge_Sargentini_Le_desastre_environnemental_de_Fukushima_Daiichi_commence_juste_01_05_2011

02 05 2011
"Le désastre environnemental nucléaire de Fukushima Daiichi commence juste"
par Serge Sargentini

 

 

Radioactivite_Irradiation_et_Contamination_Unites_Mesures_Sievert_Becquerel

Radioactivité, comprendre l'essentiel :
Irradiation et Contamination 
Unités de Mesures

 

 

 

Public Health / Santé Publique
STOP RADIATION HF GHz
Microwave / Micro-ondes


Radiation_HF_GHz_Bilbao_Espagne_Avant_Apres_28_04_2011

ZOOM . . .; ; . . .; ; ; ; Monte Artxanda Bilbao Spain / Espagne   ; ; ;. . . . .; . . . ZOOM
;[Woman-Femme Radiation 31V/m] ;[Children-Enfants]

; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ;


Segawa_Makiko_Fukushima_Corruption_de_medias_qui_protegent_TEPCO_et_Censure_Gouvernementale_25_04_2011

PDF_Flag_Fr_140
Makiko SEGAWA FUKUSHIMA
la Corruption Médiatique qui Protège TEPCO et
Censure Gouvernementale des Médias

PDF_Flag_UK_140
Makiko SEGAWA  FUKUSHIMA
The Media Corruption that Protects TEPCO
and Government Censorship Media

 


France2_Complement_Enquete_Fukushima_Lost_in_radiation_24_04_2011

Complément d’Enquête
Fukushima " Lost in radiation "
Superbe reportage avec Reiko au Japon et
interview de haut niveau grand public de Pierre Barbey (ACRO)

 

; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ;

Drapeau_francais_40_25

USA_Service_de_Recherche_du Congres_Effets_Radiations_Fukushima_sur_Environnement_Marin_Americain_24_04_2011

USA : Service de Recherche du Congrès  
Les effets des Radiations de Fukushima Daiichi sur l'environnement marin américain

 

USA_Congressional_Research_Service_Effects_of_Radiation_from_Fukushima_Daiichi_on_the_US_Marine_Environment_24_04_2011

USA: Congressional Research Service
Effects of Radiation from Fukushima Daiichi on the U.S. Marine Environment

 

 

asahi shimbun copie 320 24 avril 2011 (Japon)

Radiations: Évacuation du bétail en planification par le Ministère de l'Agriculture, un casse tête à cause des réticences au niveau national pour l’accueil.

Ministère de l'Agriculture, sur ordre du gouvernement est chargé du déplacement du bétail des zones d’évacuation, ce transfert devrait se réaliser en étroite collaboration avec les autorités locales.

Selon le ministère, dans les villages de la zone de Katsurao à Fukushima soumise à évacuation, ainsi que ceux de Namie ville et villages et Lidate, il y aurait environ 20.000 têtes de bétail.

Sondé, la zone de la préfecture de Fukushima, non soumise à évacuation ne peut accepter aucun de ces bovins, reste l’appel à la nation, mais  jusqu'ici, seul un total de trois fermes dans les préfectures des Shioya ville, de Tochigi et Nikko, ont exprimé leurs intention de prendre un maximum de 150 têtes bovins de boucherie et veaux.

Les autorités qui se préparent à la nouvelle extension à 30 km de l’évacuation d'urgence dans la région ne peuvent pas prendre soin du bétail, il est d'abord prévu de donner la priorité aux personnes qui doivent être évacuées.

Les bovins qui seront déplacés devront subir des tests de mesures de rayonnement et suivant des plans de valeurs de références à ne pas dépasser, ils seront lavés et réexaminer afin de déterminer si des substances radioactives (ndlr : particules) ne sont pas attachées à leurs corps, ensuite si le niveau de radiation tombe en-dessous de la valeur de référence, ils pourront être acceptés dans le transport d’évacuation. En principe il est prévu dans la planification que les fermiers doivent accompagner les déplacements de leur bétail, pour ceux qui ne pourront le faire il est envisagé l’abattage.
Il sera tenu un registre pour chaque tête de bétail avec les doses de rayonnement et les mouvements, néanmoins avant tous les enregistrements, les éleveurs doivent fournir le registre sanitaire de leur bétail.

 

Chugoku Shimbun 24 avril 2011 (Japon)

Baisse significative de la température dans la piscine du réacteur N°4.

TEPCO vient d’annoncer que l’injection de (140 m³) d’eau douce par une pompe d’un camion à béton dans la piscine de stockage du combustible usé située dans la partie supérieure du réacteur de l’unité 4 a fait baisser la température de 83 degrés à 66 degrés. La montée de l’eau a été de 4 mètres en dessus de l’extrémité supérieure des barres de combustible.

La piscine dispose d’une grande quantité de combustibles neuf et usagé dont certains sont soupçonnés d’avoir été endommagés.

TEPCO avait été très préoccupée par une éventuelle explosion d’hydrogène avec l’injection de l’eau, mais tout s’est passé comme prévu sauf qu’il y a des problèmes d’étanchéité des parois qui vont nécessiter des travaux en urgence.
TEPCO qui a également accumulé juste à coté dans le bâtiment de la turbine du réacteur n°4 des réservoirs de stockage d'eau fortement contaminée, ce qui génère une très importante concentration de matières radioactives à l’intérieur, vient d’annoncer son intention de les déplacer à l'extérieur et de diviser en trois les cuves en fonction des niveaux de la valeur de la contamination.

En ce qui concerne les transports des eaux de faible contamination le "Mega-Float" sera en principe opérationnel début juin.
Pour les concentrations élevées il est prévu qu’un réservoir de stockage temporaire de 10 000 tonnes sera fourni en juillet sur le site pour lequel il sera nécessaire de nettoyer et de créer un espace d’accueil.

A ce jour de nombreux débris sont éparpillés dans le bâtiment du réacteur de l’unité n°4, il est prévu la continuation de leurs évacuations avec du matériel lourd commandé à distance.

C’est dans les décombres l’unité n°3 qui devront aussi être éliminés que les mesures des valeurs d’irradiation sont les plus élevées avec des doses de 900 mSv par heure.

 

Chugoku Shimbun 23 avril 2011 (Japon)

Plus de 30 travailleurs ont dépassés la dose d’irradiation de 100 mSv

Les travaux d’acheminement de l’eau très fortement contaminée accumulée dans les bâtiments du réacteur n°2 vers les unités de stockage provoquent de fortes contaminations des travailleurs.
A ce jour, soit samedi 10 000 tonnes (ndlr soit 10 000 m³) ont été transférées.
Mais il a été constaté qu’un travailleur a augmenté sa dose d’irradiation de 100 mSv en une seule intervention d’urgence.
Ces transferts d'eau contaminée nécessitent un travail prolongé, ce qui augmente fortement les doses pour les  travailleurs car l’eau a une concentration élevée de contaminants mesurés à 25.000 mSv.
TEPCO s’est engagé à ne pas appliquer à ses travailleurs la nouvelle réglementation maximum du seuil critique de 250 mSv, mais au maximum la dose d’irradiation totale de 200 mSv.
En fonction de ces constatations extrêmes et de la réglementation il sera donc nécessaire de prévoir un important contingentement de travailleurs sur le site de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi.

TEPCO compte purifier et réutiliser ultérieurement cette eau fortement radioactive pour  le refroidissement du réacteur, le début de cette opération est envisagée en juin.

 


CIA_Rapport_French_Nuclear_Reactor_Plutonium_20_04_2011

PDF_Flag_UK_140
C I A
Directorate of Intelligence
French Nuclear Reactor
Fuel Reprocessing Program (Plutonium)



PDF_Flag_Fr_140
C I A
Direction des Renseignements
Programme de Retraitement du Combustible
des Réacteurs Nucléaires Français (Plutonium)

 

Chugoku Shimbun 20 avril 2011 (Japon)

LES PREMIERS CHIFFRES DE LA CATASTROPHE.
Le Gouvernement envisage d’augmenter le prix de l'électricité et d’autres taxes.


Ce 19 avril, Le gouvernement, en vue de garantir les ressources financières pour payer tous les dommages et notamment ceux des résidents dans les zones d’exclusions du premier accident nucléaire du pays, va autoriser TEPCO à augmenter le prix de l'électricité.

L'indemnisation devrait être énorme pour TEPCO qui s'attend à ce que cela soit "inabordable" et qui souhaite que l’État prenne en charge certaines indemnisations avec les fonds de la nouvelle taxe de solidarité nationale.

Le Premier Ministre Naoto Kan pense que cette augmentation serait en quelque sorte une compensation pour TEPCO qui à l'évidence ne pourra pas prendre en charge (supporter) toutes les indemnisations à venir provenant de tout le pays, « il est donc prudent d’augmenter » a-t-il  finalement conclu lors du débat au parlement.

Le Ministre de l’Économie, du Commerce et de l'Industrie a déclaré lors d'une conférence de presse que les indemnisations des victimes de l’accident nucléaire, "ne pourraient pas être prises en charge en totalité par TEPCO, il y aura inévitablement un soutien du pays". 
Cette augmentation de l’électricité accompagnée par une augmentation des impôts donnera à TEPCO une aisance financière nécessaire pour faire face à la crise.

Bien qu’il soit imposé à la compagnie d'électricité une responsabilité, notamment en vertu d'un rapport à "la loi sur la responsabilité des accidents nucléaires", mais en raison de la clause spécifique séisme et tsunami (ce qui est le cas pour cette catastrophe) et en vertu des bases d'un contrat avec la compagnie nationale d'électricité et l’État, les dédommagements prévoient globalement pour un site de centrales nucléaires un montant de 1.45 milliards de dollars issus des mécanismes de compensation (sic : 1200億円まで国が補償する仕組み - 120,000,000,000 yens soit 120 milliards de yens);

En ce qui concerne cette première catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima, on suppose que le gouvernement porte le soutien du pays au maximum jusqu'à 240 milliards de yens.
Il n'en reste pas moins que les évaluations sont toutes et de loin très au-delà des capacités financières de TEPCO, donc une très forte aide des autres compagnies d'énergie électrique et de l'Etat sera nécessaire puisqu’il a été déclaré que "le gouvernement soutient fermement le principe d’une indemnisation adéquate (équitable) aux victimes pour les soulager".
Le Gouvernement souhaite aussi que soit payé dès que possible les premières indemnisations.

 

asahi shimbun copie 320 20 avril 2011 Japon

Suppression temporaire des taxes sur les carburants et allègements fiscaux pour les victimes.

Le premier Ministre Kan vient d’annoncer que le chef de Cabinet a présenté ce 19 avril au parlement un projet de loi fiscal spécial extraordinaire pour exonérer temporairement toutes les victimes du tremblement de terre des taxes sur les carburants, visant à réduire le "fardeau" des victimes.

Cette loi devrait être adoptée ce mois-ci. Mais les partis politiques peuvent voter aussi une série de mesures d'urgences comme des mesures spéciales de réductions d'impôts concernant les législations sur la reconstruction des maisons et usines endommagées (en soutien à l'effort de reconstruction), la réduction de la taxe sur les voitures, des taxes hypothécaires, des impôts sur le revenu, des impôts fonciers, des incitations fiscales et l'intégration de mesures telles que l’abandon du paiement des impôts et taxes pour les entreprises touchées (en fonction de l'évaluation des dommages), etc … ainsi que pour ceux qui participent aux secours dans les zones sinistrées.
Parallèlement une taxe nationale de 3 % (un impôt) de solidarité va être créée pour cette catastrophe sans précédent.

 

Chugoku Shimbun 19 avril 2011 (Japon)

Les constructeurs d’automobiles japonais commencent à mesurer les niveaux des radiations des véhicules destinés à l'exportation.

Les constructeurs automobiles japonais ont commencé à mesurer les niveaux de radiations de leurs véhicules à l'exportation dans le but d'étouffer les rumeurs venant de l’étranger d'une éventuelle contamination en raison de la catastrophe en cours à la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi a déclaré ce lundi un organisme représentant l'industrie.

Quatre constructeurs ont mesuré les niveaux de rayonnement de 215 véhicules au cours des 11 derniers jours et rien n'a été détecté d’anormal dans les niveaux de radiations (ndlr : dit autrement "inférieurs aux normes") qui pourraient constituer une menace pour la santé humaine, a dit la Japan Automobile Manufacturers Association.
Chaque constructeur automobile a contrôlé les niveaux de radiations sur le capot, les pneus et à l'intérieur d'environ 10 véhicules de l'échantillon par envoi.

 

Chugoku Shimbun 18 avril 2011

Forte augmentation des niveaux des rayonnements mesurés à l'intérieur des bâtiments des réacteurs

Des niveaux très élevés d'irradiation ont été mesurés à l'intérieur des bâtiments abritant les réacteurs 1 et 3 de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi a déclaré ce lundi l’Agence de Sécurité Nucléaire "cette contrainte compromet encore pendant un temps indéterminé tout travail qui doit être fait à l'intérieur des réacteurs".

Ce dimanche, deux robots télécommandés à distance ont mesuré les niveaux des rayonnements et d'autres paramètres à l'intérieur des bâtiments. 

Les lectures des mesures évaluent les radiations à 10 et 49 millisieverts par heure pour l’unité n° 1 et entre 28 et 57 millisieverts par heure pour l'unité n ° 3.

Pour l'exploitant de la centrale nucléaire, la Tokyo Electric Power Co., (TEPCO) c’est une préoccupation, en effet il est difficile d'envoyer des ouvriers à l'intérieur des bâtiments car ils ne peuvent être exposés à ces niveaux élevés de rayonnements.

 

Chugoku Shimbun 18 avril 2011

TEPCO a présenté sa  feuille de route pour les 6-9 prochains mois pour sa centrale nucléaire de Fukushima.

Dans une longue conférence de presse et sur injonction du gouvernement TEPCO a présenté sa feuille de route avec un échéancier dont la priorité des priorités reste la stabilisation et le contrôle du réacteur de l’Unité 3 et il est prédit que dans 6 à 9 mois TEPCO devrait avoir le contrôle des installations.

Selon la feuille de route, le refroidissement du combustible nucléaire et le contrôle de la dissémination des matières radioactives (particules), totalisent environ 60 mesures dont trois dans le domaine de la surveillance. 
Comme tel, TEPCO reconnaît qu’il existe de nombreuses difficultés et risques à travailler dans une forte dose de rayonnements, en conséquence la faisabilité et l'efficacité obligent à ne pas affirmer des délais certains.

TEPCO déclare que trois mois seront nécessaires pour "une baisse constante dans la dose du rayonnement", six à neuf mois environ pour "prendre le contrôle et la gestion des installations, ceci malgré des doses de radioactivité importantes, notamment pour les matériels de contrôles".
TEPCO déclare aussi que ces promesses de délais à moyen terme sont un défi.

Pendant  trois mois de l’eau sera injectée aux unités 1 et 3,  dans la partie haute de la cuve de confinement du réacteur pour refroidir les tiges de combustible. Ensuite il faudra obturer les diverses fuites de la cuve des réacteurs pour un retour normal de la pression de l’injection et de la circulation du refroidissement.
L’objectif est d’atteindre un refroidissement à l’intérieur du réacteur 3 à moins de 100 degrés dans une période comprise entre 6 à 9 mois.

Pareillement pour les piscines de combustible usé la période prévue est de 6 à 9 mois, afin que l’eau des piscines soit refroidie et revienne à un état plus stable. Près de la grande piscine n°4 une structure (mur béton) de soutènement est endommagée, il y aura un renforcement du plancher en béton notamment par rapport à d’éventuelles répliques.

Les structures des unités 1, 3 et 4 étant disloquées et afin d’empêcher la dissémination des particules radioactives à partir des émissions des réacteurs, il est prévu de couvrir ces unités avec des systèmes de filtration et de ventilation, cela devrait nécessiter une période d’environ 9 mois.
À moyen terme, l’ensemble des structures seront couvertes par un toit et un confinement extérieur sera réalisé par des murs en béton.
Il est prévu également de nettoyer et de remplacer tous les sols contaminés le moment venu.

Masataka Shimizu, PDG de TEPCO a aussi dit  lors de cette conférence de presse que "tous les efforts seront faits pour le rétablissement stable des systèmes de refroidissement des réacteurs et des piscines de combustible usé, afin de rendre possible l’annihilation de la libération de matières radioactives. Actuellement la ligne directrice semble avoir assez bien réussi". Il a précisé que les coûts ne sont pas connus.
Une des tâches immédiates actuelles est de prévenir l'explosion de l'hydrogène dans les unités 1 à 3, dont les circuits de refroidissements ne fonctionnent pas normalement, ce qui engendre de forts rejets d’eau contaminée à des niveaux élevés hors du site. TEPCO pour prévenir l'explosion d'hydrogène, injectera de l’azote dans les unités n ° 1, 2, 3 pendant tout le mois d’avril.
Il a été annoncé la création d’un comité préparatoire d’investigations et d’analyses sur l’accident auquel pourront être adjoint des experts extérieurs.

 

Chugoku Shimbun 18 avril 2011

Démission du PDG de TEPCO

Masataka Shimizu, Président Directeur Général (PDG) de TEPCO a annoncé son intention de démissionner de la présidence de TEPCO lors de la réunion des actionnaires prévue pour fin juin 2011.
"En principe, je démissionne", a-t-il dit en marge de sa conférence de presse du 17 avril.
Son successeur pourrait être désigné de l’extérieur.
De plus, il a été aussi dit que cette démission ne serait pas la seule dans l’équipe dirigeante actuelle de TEPCO.

 

Chugoku Shimbun 17 avril 2011

L’organisation "Pluie noire" demande une enquête indépendante sur les effets des irradiations.

Formée immédiatement après le bombardement d'Hiroshima par des victimes de la bombe atomique l’organisation "Pluie noire" a tenu ce 16 avril une réunion extraordinaire.
Son président Ōtachō Aki demande au gouvernement que soit diligenté une enquête indépendante sur l’impact des irradiations et un plan d’action pour 2011.

Il est nécessaire de connaître les statistiques du nombre de décès de ceux qui vivent en dehors des zones d’exclusions, d’étudier les taux de survie par rapport à la moyenne nationale. L'étude suppose une échelle de milliers. L’étude doit être réalisée pour tout le pays, dans chaque préfecture nos représentants vont demander une enquête similaire.

Après ce premier accident de  la centrale nucléaire, le groupe d'étude de Fukushima envisage également des procédures pour ouvrir des demandes des dommages a déclaré le président local Takano Masaaki qui ne veut pas que se reproduise "des expositions internes qui sont l’horreur" a-t-il dit.

 

Chugoku Shimbun 17 avril 2011

Tornade ou incident nucléaire à Fukushima

Ce 16 avril à 12 heures 45 locale les habitants de la ville de Iwaki, préfecture de Fukushima ont subit une brusque mini tornade qui a fait éclater les tuiles des toits, bisée des vitres et des fenêtres, il n’y a pas eu de blessé.

L’important observatoire météorologique de Fukushima essaye d'étudier le phénomène et pense comme envisageable la possibilité d'une tornade.
Selon Linuma, un habitant d’Iwaki, "nous avons vu comme une tornade passé à environ 40 mètres de hauteur".  Hiroshi Naka de permanence au commissariat de police d’Iwaki a signalé "qu’une partie du toit du commissariat a été soufflé par le vent comme une tornade".

Selon l'observatoire météorologique, ce 16 août il a été développé autour de Fukushima un front froid qui  a traversé les nuages ce qui aurait causé localement une tornade.

 

Chugoku Shimbun 17 avril 2011 (Japon)

La  Commission de Sûreté Nucléaire du Japon ne parvient pas à envoyer des experts à Fukushima.

Haruki Madarame le président de Commission de Sûreté Nucléaire du Japon qui compte au total 45 experts indépendants et professeurs d'universités, dont il est prévu qu’ils doivent être convoqués immédiatement in situ en cas d’accident nucléaire ou d’urgence pour réaliser des évaluations et enquêtes, s’indigne qu’il n'a pas encore réussi à envoyer les experts désignés par la préfecture de Fukushima à la centrale nucléaire. "Le plan national de catastrophe oblige que nous soyons présents" il a déclaré samedi.

La commission a envoyé des membres de son secrétariat à la préfecture depuis le début de la crise du complexe nucléaire, mais un fonctionnaire du gouvernement a dit ''Il semble qu’il y ait un problème puisqu'aucun des experts désignés n’est allé à Fukushima. La question devrait être examinée dans le cadre d’une enquête suite à  l'accident.'' . . . (ndlr : original en Anglais pour le croire !)
The commission has dispatched members of its secretariat to the prefecture since the crisis began the nuclear complex but a government official said, ''It seems a problem that none of the designated experts has gone to Fukushima. The matter should be examined in the course of post-accident fact-finding.''

 

asahi shimbun copie 320 15 avril 2011

La température du réacteur de l’Unité 3 de la centrale nucléaire de Fukushima augmente pour une raison inconnue.

L’Agence de Sûreté Nucléaire et Industrielle du Ministère de l'Économie, du Commerce et de l'Industrie a annoncé
le 14 avril une augmentation de la température dans le réacteur de l’Unité 3 de la centrale nucléaire à Fukushima Daiichi.
Inconnue avant, la valeur était d'environ 170 degrés le 12 avril, mais d’environ 200 degrés le 13, puis elle est passée à environ 250 degrés le 14 avril. 

Bien que ces valeurs ne soient pas avec certitudes exactes parce que les équipements d’instrumentation peuvent être endommagés par le tremblement de terre, ces élévations de température sont considérées tout de même comme certaines, elles caractérisent une dégradation, ce qui nécessite pour l’avenir leurs abaissements en ajustant si possible la quantité d'injection d'eau dans le système de refroidissement.

 

Chugoku Shimbun 15 avril 2011

Des employés de TEPCO irradiés jusqu'à 198 mSv.

C’est la première fois qu’un employé de TEPCO parle de son irradiation dans une interview.

Il a été parmi les premiers travailleurs après l’accident nucléaire, il a réalisé des injections d’eau dans le confinement de la piscine du combustible usé près du réacteur 4, il a révélé sa dose cumulative qui est de 198,24 mSv dans une interview à l'Agence de la Sûreté Nucléaire et Industrielle, le METI.
Selon le CSRN et TEPCO, cet employé travaille maintenant déjà loin. 

Face à l’augmentation générale et massive des radiations environnementales sur certaines zones, le Ministère de la Santé Japonais a été obligé de changer les normes maximales critiques qui passent de 100 mSv à 250 mSv.
’employés de TEPCO et d’autres personnes ont été exposés à 150 mSv ou plus encore, ce qui démontre que les conditions de travail deviennent maintenant de plus en plus difficiles à gérer et que les temps de travaux se rétrécissent.

Selon le CSRN, le nombre des travailleurs dépassant la limite conventionnelle de 100 mSv est monté de 13 à 28 personnes, dont 25 employés TEPCO. 
Les trois autres employés (ndlr: médiatisés) du sous-traitant Kandenko Co., Ltd pour la TEPCO ont été exposés dans le sous-sol du bâtiment de la turbine de l'unité 3 en mars à la dose d'exposition externe de 173 mSv à 180 mSv.

Cette augmentation de la limite maximale de la dose d’irradiation a été promulguée pour permettre d'étendre le temps de travail total.  Beaucoup d'entreprises qui adhèrent aux normes conventionnelles devront donc appliquer les nouvelles normes de 250 mSv que TEPCO a décidé d’appliquer en ce qui la concerne pour une dose limite critique qui ne doit pas dépasser 200 mSv.

Sur cette dose d’exposition critique des travailleurs, le ministère a conscience d’avoir atteint la dose maximale "physique possible",  le sous-ministre du Travail Hiroko Atsushi du comité de la Santé de la Chambre des Représentants a déclaré le 13 avril que les analyses sanguines, notamment celles "de la réduction des globules blancs nécessiteront un suivi constant sur le long terme",  y compris après la vie de travail, il a rajouté qu’il a l’intention de créer un système de suivi permanent de la santé des travailleurs du nucléaire.

LES NORMES ET LES EFFETS DES IRRADIATIONS EN FONCTION DE LA DOSE CUMULATIVE (mSv)

LOGO TEPCO 260 15 avril 2011

La radioactivité des eaux de  la nappe souterraine autour de la centrale de Fukushima a augmenté
de 17 fois en une semaine

TEPCO a déclaré le 14 avril que la radioactivité contenue dans la nappe phréatique de Fukushima Daiichi notamment autour de l’unité 2 est devenu 17 fois plus concentrée que la semaine précédente.
L’Agence de Sûreté nucléaire et industrielle placée sous la direction du futur (ndlr : ?) Ministère de l'Economie, demande une renforcement de la vigilance et que soit effectué des mesures 3 fois par semaine.

L’analyse réalisée par TEPCO le 13 avril dans les 6 puits de collectes autour de l’unité a donné le résultat suivant pour l'iode-131 : valeur 610 becquerels par 1cc, ce qui est un facteur d’augmentation de 17 fois par rapport à la précédente valeur, pour les autres puits les valeurs trouvées sont de 400 becquerels par 1cc soit 400.000 Bq/Kg ou L.

(ndlr : Décroissance de l’activité d’une source (Période radioactive) pour l'iode 131 : T=1/2 en 8 jours, c'est à dire que l'activité initiale de la source a diminué d’un facteur 2 au bout de 8 jours, etc ... la décroissance de l'activité suit une courbe exponentielle)

TEPCO a expliqué que "le sous-sol noyé dans l’eau aurait perdu son étanchéité d’enveloppement" ou que les pluies ont favorisé des infiltrations de concentration de radioactivité du sol.

 

asahi shimbun copie 320 13 avril 2011 13h 41

Rejets d’eau radioactive en mer, "ne pas communiquer à l’avance", contacts des ambassades
2 minutes après les rejets !
Les rejets de l’eau radioactive de la centrale nucléaire de Fukushima ont été réalisés par TEPCO le 4 avril à 15H 07. Le Ministère de Affaires Etrangères a averti deux minutes après par fax ou mails les ambassades des pays riverains, en disant seulement dans le libellé "cela va être réalisé ce soir".
Unodera membre de la commission des affaires étrangères s’en est indigné, le Ministre des Affaires Étrangères Takashi Matsumoto Akira l’a admis dans sa réponse "Comme vous l'avez souligné c’est la vérité".

Un point presse politique a été réalisé par le Ministère des Affaires Etrangères le 04 avril à 16 heures 00, 50 pays y ont participé, néanmoins la Corée du Sud était absente.  Onodera a déclaré concernant cette absence : "Nous avons avisé avec retard le Ministère des Affaires Étrangères de la Corée du Sud". 

 

asahi shimbun copie 320 13 avril 2011 11h 40

Fukushima : "Démantèlement et décontamination jusqu'à 100 ans", selon des experts scientifiques britanniques.

Le démantèlement et la décontamination du site de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi "peut prendre plusieurs dizaines d'années à 100 ans" sont les avis des experts de la revue scientifique britannique Nature qui ont l’expérience de l’accident nucléaire de la centrale nucléaire de Three Mile Island.
Selon leurs rapports et contractés concernant le traitement de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi le plan de l’échéancier, "prendra beaucoup de temps" a dit le réacteur, rien n’est stable,  il a encore de fortes chances que soit libéré de grandes quantités de matières radioactives.
Même réalisé par des techniciens expérimentés, les Réacteurs à Eau Bouillante (REB) qui sont employés dans la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi sont "dense de complexité en chaudronnerie de tuyaux, valves, etc …" il a rajouté, cela suggère que cela pourrait être davantage difficile.
Le rapport aborde aussi dans l'ex-Union soviétique la décontamination de la centrale nucléaire de Tchernobyl qui sera maintenue jusqu'à l'an 2065, donc "d'actualité" près de 80 ans après l'accident. 
(Washington Katsuta Toshihiko)


asahi shimbun copie 320 12 avril 2011 20h 54

Le cahier des charges (contraintes) des centrales nucléaires contre les tsunamis en cours de modifications.

Lors d'une conférence de presse ce 12 avril, le Ministre de l’Industrie a décrit les nouvelles lignes directrices nationales pour l’approche des risques sismiques et des tsunamis des centrales nucléaires, il a notamment dit que ce qui existait n’était pas suffisant "j’en suis absolument convaincu" a-t-il admis.
Les mesures actuelles de protection contre les séismes et les tsunamis touchant à la politique nucléaire sont issues de lignes directrices spécifiques révisées en 2006, "qui avaient étaient considérées et affectées par un important dispositif de sécurité".
La hauteur maximum du tsunami qui était attendu par la Tokyo Electric Power Co. (TEPCO) à la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi était de 5,7 mètres. Mais avec ce tremblement de terre, le tsunami a été de plus de 14 mètres. Pour cette raison avant la fin de ces trois mois pour éviter les éventuelles pertes de puissance énergétique provoquées par un tsunami il a été pris en mesures de sécurité d'urgence, l'incorporation d’une source d'alimentation électrique de secours par des véhicules qui seront déployés à l'échelle nationale.
Il a rajouté lors de la conférence de presse que cette notion de perte d’énergie électrique devra être maintenant incluse dans les bases de la conception. L’existant et les projets en préparations devront inclure une sécurité double ou triple à "l'esprit" d’un tsunami" et il a indiqué son intention de revoir toutes les lignes directrices.

 

Tokyo_Radiation_Air_Sol_Ground_12_04_2011_news

Radiations_Values_60km_Fukushima_zone_12_04_2011_6h_17h

 

Tokyo_Fukushima_Yukio_Edano_Press_Conference_11_04_2011_News

Drapeau_francais_40_25 - LIVE 11 04 2011
Le Japon se prépare à évacuer des populations situées hors de la zone d’exclusion


Le gouvernement japonais envisage une extension de la zone d'évacuation (d’exclusion) autour de la centrale nucléaire de Fukushima en raison des niveaux élevés d’irradiation.
Ce lundi Yukio Edano, le secrétaire en chef du cabinet du Gouvernement a déclaré lors d’une conférence de presse : "Les extensions de la zone d’exclusion de la centrale nucléaire de  Fukushima Daiichi vont être ordonnées dans divers secteurs dès l’évaluation des valeurs des doses d’irradiations cumulées.
L’exposition cumulative des doses d’irradiation sur une période prolongée peut affecter la santé des personnes"

Il a rajouté : "Le gouvernement consulte actuellement des experts sur les risques sanitaires liés aux expositions de la population sur le long terme, en prenant en considération les valeurs de l’irradiation, des conditions météorologiques et la topographie"
Hier sur la chaîne de télévision NHK, Yurei Sato le Gouverneur de la région de Fukushima a critiqué le précédent plan d’évacuation des résidents de la zone des  20 – 30 km en ces termes "Ils sont totalement désorientés et pas suffisamment conseillés sur ce qu’ils doivent faire"

Face à l’aggravation de la situation le Gouvernement Japonais a jusqu’ici refusé d’élargir une deuxième fois la zone d’exclusion en dépit des recommandations de l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique (AIEA).
Les États-Unis et l’Australie ont demandé à leurs citoyens d’évacuer la zone de 80 km autour de la centrale nucléaire de Fukushima.

EFFETS DES IRRADIATIONS EN FONCTION DE LA DOSE CUMULATIVE (mSv)

- LIVE Apr 11, 2011

Japan population outside exclusion zone told to prepare for evacuation

The Japanese government is considering extending the evacuation (exclusion) zone around the Fukushima nuclear plant because of high radiation levels.
Chief Cabinet Secretary Yukio Edano said on Monday: "Extensions to the exclusion zone around the Fukushima Daiichi nuclear power plant will depend on how much accumulated radiation has been detected in each area. Cumulative exposure to radiation over an extended period of time could affect human health."
"The government is currently consulting experts on long-term exposure risks, taking into account data from radiation monitoring, climate and topography" Edano said.
Fukushima governor Yuhei Sato criticised the evacuation policy, saying residents in a 20- to 30km radius were initially told to stay indoors and then advised to evacuate voluntarily."Residents in the 20- to 30km radius were really confused about what to do," he told NHK television yesterday.
The government has so far refused to widen the evacuation zone despite being urged by the International Atomic Energy Agency (IAEA) to do so.
Both Australia and the United States recommend citizens stay 80km away from the Fukushima nuclear power plant.

 



Fukushima_alerte_Particules_Plutonium_et_Iode_131

France 2 Fukushima :
Alerte particules PLUTONIUM et contamination de l’océan en IODE radioactif 131


 


EHS_TV_News_logotype_300_80

10 04 2011 TOKYO
MASS DEMONSTRATIONS

Demonstration_against_nuclear_energy_and_the_Tokyo_Electric_Power_Co_in_Tokyo

Manifestations de masse contre l'énergie nucléaire et la TEPCO à Tokyo
Mass demonstrations against nuclear energy and the Tokyo Electric Power Co in Tokyo




ECRR_Radiation_Cancers_Fukushima_Initial_Analysis_Scientific_Study_Pr_Chris_Busby

Drapeau_francais_40_25
Pr Chris Busby
European Committee on Radiation Risk
Radiation et Cancers
Fukushima Étude Scientifique Ananalyse Initiale



Pr Chris Busby
European Committee on Radiation Risk
Radiation and Cancer
Fukushima Initial Analysis Scientific Study

 

08 04 211 Values / Valeurs Radiations
Zone 50 km and 100 km Ouest Fukushima

Radiations_Values_60km_Fukushima_zone_08_04_2011_6h_18h

 

 

 

Japon_Fukushima_Reacteur_REB_Japan_reactor_BWR_1970_1974

Vue de la construction de 1970 à 1974 du réacteur Numéro 3 de Fukushima.
Le couvercle de la cuve du réacteur est en attente sur le sol en premier plan sur la photo.
Cette photo de la cuve du réacteur sans son enceinte de confinement montre surtout la complexité de la chaudronnerie nucléaire périphérique.

A view of the construction between 1970 and 1974 of Reactor No. 3 at Fukushima. 
The lid of the reactor vessel is waiting on the ground in the foreground in the photo.
This photo of the reactor vessel without the containment above shows the complexity of the boiler nuclear device. 

 

Radiations_Monographie_Effets_sante_valeurs_millisieverts_mSv

Effets sur la santé des radiations en fonctions de la dose (monographie)
Actuellement dans le monde l’essentiel est l’inhalation ou ingérer des particules radioactives.
Le contrôle de la radioactivité par des balises ne sert strictement à rien (IRSN), c’est de la basse désinformation des populations.

 

03_04_2011_Values_Valeurs_radiations_Fukushima

 

02 04 2011
Fukushima_Plutonium_Alert_Radiation_warning

FUKUSHIMA PLUTONIUM ALERT

 

 

NHK_Fukushima_reactor_1_2_3_4_and_storage_tank

Fukushima Dai-ichi
NHK: Reactors buildings (1, 2, 3 and 4) / Structures réacteurs (1, 2, 3 et 4)

 

FUKUSHIMA
PLUTONIUM
ALERT

Fukushima_damage_reactor_building_spread_radioactive_substance_particles

Explanations (not of certainty) Reactor 4 and 3
Explications (pas de certitude) / Réacteur 4 et 3

ZOOM

 

Fukushima_Building_reactor_3_and_4_damage

Fukushima Dai-ichi
Reactors buildings (3 and 4) / Structures bâtiments réacteurs (3 et 4)

 

ZOOM
Reactors / réacteurs

Fukushima_Building_reactor_4_damage

Fukushima Dai-ichi
Reactor building (4) / Structure bâtiment réacteur (4)



Fukushima_Building_reactor_3_damage_Mox_Plutonium

Fukushima Dai-ichi
MOX / PLUTONIUM ALERT
Reactor building (3) / Structure bâtiment réacteur (3)

 

Fukushima_Building_reactor_3_damage_vertical

Reactor building (3) / Structure bâtiment réacteur (3)

Fukushima_Nuclear_power_plant_reactor_illustration_of_basement_1_st_floor

 

Fukushima_Plutonium_Alert_Radiation


One

Fukushima_Reactor_3_MOX_Plutonium

Two: corium
[UK] [Fr]

Fukushima_Reactor_3_MOX_Plutonium_corium_1

Three

Fukushima_Reactor_3_MOX_Plutonium_corium_2

Four

Fukushima_Reactor_3_MOX_Plutonium_corium_3

No Comment

 

Fukushima Zones: Damages exposure values / plutonium - Dommages exposition valeurs / plutonium

Fukushima_zone_values_plutonium_01_04_2011.

Zones: Damages exposure values / plutonium - Dommages exposition valeurs / plutonium

Fukushima_Plutonium_Alert_Radiation

 

NHK_Workers_Safety_Compromised_01_04_2011

Fukushima
Workers safety compromised / L'avenir des travailleurs compromis

 

Forecast map of radioactive clouds / Carte de prévisions des nuages radioactifs


Fukushima_Plutonium_Alert_Radiation


In progress

Protection des populations

Air_Filtration_Systeme_news

Air Filtration System (particles) / Systèmes de filtration d'air (particules)

 


Dossier
Alerte aux tsunamis dans le couloir rhodanien

Securite_centrales_nucleaires_couloir_rhodanien_Barrage_de_Bourg_les_Valence_Drome_26_03_2011_news
click

 

In progress
Tsunamis et Risque Nucléaire France
Centrale Nucléaire de Cruas Meysse : Présentation de Cas

Centrale_Nucleaire_Crusas_Meysse_France_Vue_partielle_batiments_confinements_reacteurs_et_Rhone_prise_eau_refroidissement_avec_tour_refroidissement_Zoom_clicks

 

 

NHK_World_Japan_Crisis_Special_Edition_Radiations

30 03 2011
Special Edition NHK / Edition Spéciale NHK
click

 

 

 

Drapeau_francais_40_25

Hirose_Takashi_Fukushima_radiation_particle_28_03_2011

28 03 211 19h 20
Santé Publique Alerte Protection et information de la population

Hirose TAKASHI
sommité et un des meilleurs experts
Japonais du nucléaire.

Comprendre et voir la réalité
face à l’état de la situation du site nucléaire de Fukushima

 

 

 

Drapeau_francais_40_25

France_2_France_3 copie
.
Fukushima_Reacteur_3_MOX_Plutonium_AREVA_27_03_2011_news

L'essentiel, le réacteur n°3 chargé en combustible nucléaire
MOX d'AREVA

 

 

Radiation_Protection_NBC_Inhaling_even_the_tiniest_particle_that_s_the_danger

"Inhaling even the tiniest particle, that’s the danger"
What They're Covering Up at Fukushima
by HIROSE TAKASHI Okinawa

 

Drapeau_francais_40_25

Radiations_Monographie_Effets_sante_valeurs_millisieverts_mSv

Effets sur la santé des radiations en fonctions de la dose
(monographie)

 

 

 

2

NBC_Nuclear_Biological_Chemical_Protection_Europa_news

Japon_Radiation_logo_150
Access Dossier
JAPON / FUKUSHIMA
et
RADIOPROTECTION

CLICK

 

Drapeau_francais_40_25

Particules_Radioactives_Protection_Masques_NBC_newS

Protégez-vous de l’essentiel : le risque c’est l’inhalation
par voies aériennes et ingérer des particules radioactives

 

 

 

 

Alerte_Plutonium_Fukushima_3_MOX_et_INTOX_Apocalypse_Now_16_03_2011

PDF_Flag_UK_140  
CAYK8M0I  
PDF_Flag_De_140  
PDF_Flag_Sp_140  

Edición Especial nº 3 Japón:
Alerta Plutonio Fukushima 3
MOX e INTOXICACIÓN

 

 

 

 

Japon_Fukushima_Radiation_Report_15_03_2011

Special Édition Spéciale n°2  Japon :
Fukushima Radiation Reportage

 

Information sur la sûreté nucléaire:
Crédibilité : "Qui a la confiance de la population ?"

http://www.cartoradiations.fr

 

 

 


Access Dossier
Répéteurs Hertziens
click